Credit managers : 3 conseils pour gagner en efficacité

Le Blog Infolegale

Voici 3 conseils pour optimiser la gestion de votre risque client et gagner en efficacité en 2019.

Augmentation des bilans confidentiels (+12.3% en 2018) : utilisez le scoring pour anticiper l'insolvabilité de vos partenaires

Depuis la promulgation de la loi du 6 août 2014 dite "Loi Macron", permettant aux entreprises répondant à certains critères (en savoir plus) de bénéficier d’une option de confidentialité lors du dépôt de leurs comptes annuels, le pourcentage de bilans publiés à titre confidentiel ne cesse de croître jusqu’à atteindre près de 54% en 2018.

A lire : 53.6% de bilans confidentiels en 2018

 Evolution publication bilans-2

Plus de la moitié des bilans déposés aujourd’hui le sont avec une option de confidentialité. Si l’instauration de ce dispositif a notamment pour vocation d’inciter les entreprises à publier davantage, il s’avère problématique pour les credit managers privilégiant l’information financière comme unique source d’information.

bilan confidentiels 2018_evolution-1

Dans ce contexte, il est essentiel de vous équiper pour pallier l’inexorable augmentation du nombre de bilans confidentiels.

Ceci étant, il faut savoir que l’article A123-68-1 du code du commerce créé par arrêté du 23 juin 2016 déclare que les "sociétés d’information spécialisées en information de solvabilité et de prévention des défaillances" ont accès à l’intégralité des bilans des sociétés déposant leurs comptes annuels à titre confidentiel.

A ce titre, Infolegale dispose de ces informations et vous les délivre de façon restituée par le biais de son score de solvabilité afin que vous puissiez prendre les meilleures décisions en connaissance de cause.

A lire : Les 8 bonnes pratiques pour prendre de meilleures décisions

Gagnez du temps en ciblant les clients à risque

Si vous pratiquez l’auto-assurance, le scoring s’avère à bien des égards indispensable. En effet, il vous permet de mettre sous surveillance une partie ou l’intégralité de votre portefeuille clients ce qui vous permet de bénéficier d’une vue globale et synthétique sur celui-ci.

Ainsi, en orientant votre surveillance sur des indicateurs prédéfinis, tout en mettant en place un système d’alerte, vous pouvez vous focaliser sur les clients à risque et demander, le cas échéant, des garanties supplémentaires à ces derniers.

C’est dans cette optique que l’entreprise Location Mingat utilise Infolegale :

« Nous surveillons quasiment l’intégralité de nos clients business, soit environ 4 500 tiers. Avec le système d’alerte mis en place par Infolegale, nous sommes notamment avertis quotidiennement de l’évolution des risques d’insolvabilité et des procédures collectives dès la publication dans les journaux d’annonces légales (JAL). Cet outil nous a permis d’anticiper les incidents de paiement de nos clients et de limiter au maximum les encours ce qui nous a permis de diminuer nos pertes clients de plus de 63 000 euros entre 2015 et 2016 (soit une baisse de 36%). Cette baisse est très importante vu notre poste clients.  » Lise Grand, DAF de Location Mingat

Dans ce cas précis, deux solutions ont été mises en place :

  • Le Juri@lerte qui comme son nom l’indique permet d’obtenir des alertes quotidiennes sur les mouvements juridiques dont les procédures collectives
  • Le Portail Infolegale permettant d’effectuer des consultations à l'unité

 

Vous souhaitez tester ? Infolegale propose des tests gratuits et sans engagement. 

New Call-to-action

Soyez sur tous les fronts :

Dans votre quotidien, vous devez sans cesse jongler entre votre casquette de négociateur, tout en sachant conserver votre âme de trésorier. En somme, avec des missions tant commerciales que financières, vous êtes sur tous les fronts !

Contrairement aux idées reçues, vous êtes autant, si ce n’est plus, garants des intérêts commerciaux de votre entreprises, en facilitant la vie de votre force de vente (en mettant par exemple en place des process fluides), que de la préservation de votre chiffre d’affaires (en vous assurant que vos clients vous payent effectivement).

A ce propos, Bertrand Mazuir, Co-fondateur de My DSO Manager, nous confiait :

« La particularité du credit manager est qu’il se situe à mi-chemin entre la finance et le commerce. Il a donc besoin de compétences financières, comptables mais également du contexte et des enjeux commerciaux. »

2019 sera peut-être l’occasion de vous pencher sur votre cycle de vente et d’en perfectionner la fluidité. Il est en effet toujours possible d’améliorer la communication et la bonne entente entre tous les acteurs de ce process si complexe à construire.

Il est d’ailleurs toujours utile de rappeler qu’il n’existe pas de profil-type de credit manager ou plutôt, il en existe plusieurs 

Commentaires