Directions des achats : améliorez la gestion du risque fournisseur

Le Blog Infolegale

La fonction achats a évolué de façon spectaculaire ces dernières années et joue un rôle clé dans la compétitivité des entreprises. Si la réduction des coûts des achats demeure une priorité, une étude récente révèle que pour 75 % des directions achats une meilleure gestion des risques fournisseurs est devenue un objectif à atteindre. Infolegale vous propose un tour d’horizon des enjeux actuels.

Améliorer la gestion des risques fournisseurs est un objectif pour 75% des services achats

De gestionnaire d’approvisionnements et de commandes dans les années 1980 à gestionnaire des coûts, le responsable achats est en quelque sorte devenu la plaque tournante de l’entreprise. En effet, les directions générales ont intégré le fait que par une politique de réduction des coûts, elles pouvaient augmenter sensiblement les résultats des entreprises.

Désormais, loin de se réduire à un seul rôle de cost killer, les services achats se doivent également d’apporter de la valeur à leur entreprise.

L’étude AgileBuyer – X-achats 2016 révèle que la gestion du risque fournisseurs est un enjeu pour 75% des directions achats. Ce pourcentage augmente de 7 % en un an ce qui prouve le regain d’intérêt des directions achats pour cette problématique. Les secteurs les plus préoccupés par les risques fournisseurs sont le secteur bancaire, les assurances et la communication avec 85 % des sondés concernés par cet enjeu.

L’objectif de ces dernières est de minimiser les risques liés à la supply chain : éviter les ruptures d’approvisionnement, les dépôts de bilan – surtout de fournisseurs stratégiques – et, de manière générale, éviter la dépendance à des fournisseurs fragiles.

Bonnes pratiques pour améliorer la gestion de vos risques fournisseurs

 Si on entend par risques fournisseurs, la gestion de l’exécution effective du contrat par vos fournisseurs, dans la pratique cela exige une organisation interne ainsi que des moyens et des outils spécifiques.

  • Cartographiez vos risques

N’hésitez pas à effectuer une cartographie afin d’identifier l’ensemble des risques auxquels vous êtes soumis.

 Risque fournisseur_2.jpeg

Il existe 5 grandes familles de risques liés à vos fournisseurs :

  • Risques financiers : santé financière des fournisseurs délais de paiement, trésorerie, exploitation…
  • Risques contractuels : non-respect du contrat ou de la législation
  • Risques métiers : pilotage, contrôle interne, stratégie, performance, processus, opérationnel lié aux produits proposés par les fournisseurs
  • Risques techniques : supply chain, qualité, délais, rupture…
  • Risques en termes d’image : liés aux questions éthiques, sociétales et environnementales

Afin d’avoir une vision juste de la criticité de vos risques, vous devez être en mesure de recueillir des informations consolidées, datées et profondes et évaluer leur importance en fonction de vos priorités. Pour ce faire, n’hésitez pas à remplir une matrice de Kraljic. Ces critères font que la hiérarchisation des risques varient énormément en fonction de l’activité de votre entreprises : une société en BtoC accordera énormément d’importance à son image, tandis qu’une société industrielle se focalisera davantage sur les risques techniques et opérationnels.

  • Classez vos risques par familles d’achats et par criticité

Ce classement vous permettra de mieux appréhender l’impact réel de vos risques (répercussions sur la réalisation de vos objectifs stratégiques) et leur occurrence (s’ils peuvent être récurrents ou exceptionnels).

A ce niveau, votre objectif sera de hiérarchiser vos risques pour entamer un travail qui vous mènera soit à vous focaliser uniquement sur les risques forts, soit à mettre en place un plan d’actions adapté à chaque type de risque.

  • Classez vos fournisseurs par typologie de risques

En parallèle, ce sera le moment d’identifier tous vos fournisseurs en les classant par familles d’achats, et par risques (taux de dépendance, enjeux stratégiques…).

Une fois encore, à cette étape, la hiérarchisation des risques varient beaucoup en fonction des secteurs d’activité notamment dans ceux ayant une forte dépendance aux matières premières (caoutchouc, pétrochimie...).

  • Identifiez et anticipez vos risques fournisseurs

Une fois les risques identifiés, classés et hiérarchisés, en analysant notamment leur impact financier, vous devez mettre en place un outil de veille de vos fournisseurs.

Le score de solvabilité, telle que celui proposé par Infolegale, vous permet de classer vos fournisseurs en fonction de leur risque de défaillance à moyen terme. Par ailleurs, cet outil vous offre la possibilité de catégoriser vos risques en ayant une vision globale de vos fournisseurs, ce qui vous permettra de vous focaliser sur vos fournisseurs les plus prioritaires.

Le score de solvabilité peut être adapté sur-mesure par typologie de risques et familles d’achats. En fonction de votre secteur d’activité, de votre organisation opérationnelle et de votre modèle économique, le score d’Infolegale est affiné et vous permet de prendre des décisions au plus près du terrain.

Identifier les risques fournisseurs est une chose, les anticiper en est une autre. Les sociétés d’information telles qu’Infolegale vous permettent d’anticiper les risques de défaillance de vos partenaires plusieurs mois en avance grâce à leur algorithme fruit de leur savoir-faire dans la collecte et l’analyse d’informations discriminantes.

 

A retenir :

  • La gestion du risque fournisseurs est un enjeu pour 75% des directions achats.
  • L’objectif des achats est de minimiser les risques liés à la supply chain: éviter les ruptures d’approvisionnement, les dépôts de bilan – surtout de fournisseurs stratégiques – et, de manière générale, éviter la dépendance à des fournisseurs fragiles.
  • En complément, il existe 5 grandes familles de risques fournisseurs qui peuvent toutes avoir un impact plus ou moins fort sur la santé financière de votre entreprise (risques financiers, risques contractuels, risques métier, risques techniques et risques d’image).
  • Pour minimiser ces risques, il est essentiel de cartographier, classer et hiérarchiser vos risques.
  • Le score de solvabilité s’avère être un outil précieux pour vous organiser, identifier et anticiper les risques liés à la solvabilité de vos fournisseurs.

New Call-to-action

Commentaires